Ayant adopté Taïga depuis le mois de juillet, l'idée de faire quelques activités "nordiques" commença à me trotter dans la tête.

Le problème était que nous n'avions pas de chiens suffisamment puissant pour seconder la jeune Taïga... Je demandais donc à Marie-Hélène, comme "cadeau de Noêl", un mâle  malamute comme Taïga.

Je me suis renseigné et ai trouvé une personne qui avait une portée dans laquelle se trouvait un petit mâle... Echange de correspondance, visite chez la personne et il fut décidé que Chinook nous rejoindrait quelques temps après à l'âge légal pour les adoptions en Suisse.


Avec l'arrivée de Chinook, nous pensions que la meute était au complet et qu'il n'y aurait pas d'autres loulous qui la rejoindraient...