Le traîneau

Voici le but des différents entraînements que nous avons effectués avec nos loulous, même si ceci n'est pas une fin en soi mais le début de nouvelles aventures...

 

Quand nous avons décidé de nous essayer au traîneau nous n'avions alors qu'un seul nordique Taïga...

 Taïga (à gauche sur la photo) et sa maman Skizzo, la toute première fois où on l'a attellé pour voir elle pouvait aimer ça...

Les débuts:

En fait les vrais début n'ont pas été pour les loulous mais pour Marie-Hélène et moi. En effet nous n'avions jamais fait de traîneau auparavant, même si cela avait toujours été un rêve pour moi. Il a fallu que j'arrive presque à 50 ans pour ma première...

Nous nous sommes rendu à Verbier chez notre amie Olivia pour cette grande première. RDV à l'arrivée des cabines aux Ruinettes pour cette prise de contact avec l'engin. 

Taïga assise bien sagement derrière sa maman à la stake out

Nous avons décidé d'effectuer une "demi journée Découverte" afin de nous initier aux rudiments de la conduite d'un attelage et du traîneau.

Olivia nous avait proposé de prendre Taïga avec nous afin de la faire courir à nos côtés et éventuellement, sur les parties damées, à l'attelage (elle n'avait que 8 mois à l'époque et ne devait pas vraiment forcer en tirant car trop jeune). Du coup nous étions montés avec elle.

 

Nous avons tout d'abord eu droit à une présentation du matériel, de son utilisation, et une petite théorie sur la conduite du traîneau, les choses à faire et ne pas faire... Nous avons ensuite attelé les chiens et... mush!!! euh non ... Okay!!!

Sympa les conditions et le paysage pour une première !!!

Taïga qui court à mes côtés, libre (elle a passé son temps à courir d'un équipage à l'autre...)

Passage un peu plus "technique", mais alors quelle vue!!!

Petite pause après la "bosse"

Pause casse-croûte... et repos pour les loulous

Et ensuite pour digérer... un peu de peuf ;)

Tout c'est super bien passé, sous les conseils d'Olivia et de Julia, et ce malgré quelques gamelles dues d'une part à mon manque d'expérience (Marie-Hélène n'est pas tombée elle... pffffff), et d'autre part à Taïga.

 

En effet la belle dans les parties poudreuses n'était pas attelée mais comme elle avait pris goût à l'exercice, elle cherchait de l'embauche en se plaçant dans la ligne. J'ai dû l'éviter 2-3 fois en couchant le traîneau (et moi avec) afin de ne pas la percuter... Merci Taïga !!!

 

Olivia et Julia nous avaient bien expliqué les choses à faire et ne pas faire avant de partir, et entr'autre:

 - Ne pas passer sur les traces prévues pour le ski de fond (du coup    sur une photo je me retrouve sur le patin gauche pour ne pas aller  sur les traces...)

 

 - Lorsque les loulous se soulagent, s'arrêter pour qu'elles puissent ramasser les morilles...

 

  • Ne jamais, mais alors JAMAIS! JAMAIS! JAMAIS! lâcher le traîneau quoi qu'il arrive... (vidéo suivante à 6mn et quelque...)

Désolé pour le son, mais c'était là aussi une première et je ne pensais pas que les virations résonneraient autant dans le boitier de la Gopro...

Voilà ce que c'est quand on veut trop bien faire... hein Olivia  ;)


En tout cas on peut noter la maîtrise de Julia et Olivia quand il a fallu arrêter les loulous et récupérer le traîneau !

Cette demi journée fut une superbe expérience et nous a conforté dans nos projets pour la suite, et c'est là le commencement d'une nouvelle aventure et d'une nouvelle vie...

Cliquez sur "Nos activités" dans la barre de menu, petite vidéo d'une partie de notre meute en sortie traîneau...

Pour terminer, voici la vidéo d'une émission passée sur France 3 il y a quelques années. Cette émission, très bien documentée je trouve, est consacrée aux chiens de traîneau. Vous y trouverez pas mal d'informations concernant les chiens, le matériel, les différents types d'attelage, ce que les chiens doivent réellement tirer etc...
Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas à m'envoyer un message (ou à écrire un commentaire dans la rubrique "plus"), je tâcherai de vous répondre...
 
Bon visionnage.