Des fois ça passe, des fois ça casse...

En septembre dernier en jouant, Chinook est tombé sur Taïga qui était assise contre un mur. Grands hurlements de la belle qui a de suite cherché à rentrer se mettre à l'abri à l'intérieur de la maison. Comme j'étais présent lorsque c'est arrivé, j'ai de suite vu qu'il y avait quelque chose de "grave" qui venait de se passer. En effet la louloute avait la patte arrière droite complètement pendante et qui bougeait dans tout les sens. 30 secondes plus tard, j'avais déjà rendez-vous chez notre vétérinaire en urgence. Le temps de charger Taïga dans le T5 et nous voilà partis. A peine arrivés chez le véto, il examine la belle et pense tout comme moi à une fracture. Sédation, radio... résultat double fracture tibia-péroné.

Les fractures étant trop importantes bien que nettes, rdv fût pris au Tierspital de Berne pour une intervention chirurgicale d'urgence. Je y suis donc monté dès le lendemain pour y laisser Taïga afin que les chirurgiens puissent l'opérer. Résultat, une plaque et des vis permanentes pour réduire et stabiliser les fractures. Je suis retourné chercher la belle le lendemain de l'opération et quelle ne fût pas ma surprise de la voir déjà marcher en posant sa patte blessée... Avec un truc pareil il nous faudrait plusieurs semaines avant de poser le pied au sol ! Cependant, il a fallu maintenir la belle 8 semaines dans une cage afin qu'elle ne marche pas et surtout qu'elle ne court pas. Les seules sorties autorisées étaient en laisse juste le temps qu'elle fasse ses besoins et retour caisse... Je vous laisse imaginer la joie d'un malamute dans ces conditions de vie.

Après toutes ces semaines de repos forcé, il a fallu gentiment entreprendre une rééducation tout en douceur. C'est alors que nous sommes allés chez Dogs Park afin de commencer à la faire bouger sans pour autant qu'elle mette du poids sur sa patte.

Merci à Valery pour sa patience et son savoir faire.

A raison d'une séance par semaine, Taïga a gentiment recommencé à pouvoir se promener (toujours en laisse) de plus en plus longtemps.

L'étape suivante consistait à augmenter la durée des promenades mais toujours dans un rythme calme et sans à-coups. Chose hyper simple avec une jeune malamute qui vient de passer plusieurs semaines enfermée dans une caisse...

Nous avons donc décidé de nous équiper afin de faire marcher Taïga de façon régulière et soft.

Voici ce que cela a donné:

La décision de mettre Taïga sur un tapis a été prise en accord avec sa vétérinaire Kinésithérapeute chez qui elle a suivi quelques séances à cause d'une boiterie légère mais persistante. Merci à elle de s'être si bien occupée de notre louloute.

En effet Taïga a depuis pu reprendre le traîneau avec ses copains mi janvier..

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Sujets